Prof filmée à son insu ! - Image d'illustration

Prof filmée à son insu !

Titre on ne peut plus racoleur, histoire de rappeler à un maximum de profs qu’en ces temps d’enseignement à distance, depuis la maison, il n’est pas stupide de masquer l’objectif de la caméra entre les heures de visioconférence.

Pas plus tard qu’hier soir, une collègue autrichienne se refaisait une beauté sans se rendre compte que la visio planifiée venait de débuter.

N’accordons aucune confiance aux témoins lumineux et aux interrupteurs. Coiffons plutôt notre caméra d’un ravier jetable déposé à l’envers (photo plus haut) ou plaçons un objet opaque (pince à linge ou boîte d’allumettes comme ci-dessous) devant l’objectif.

Sur la plateforme Zoom en particulier, la caméra peut s’allumer avant même que nous ayons eu le temps de bien nous asseoir. Alors, si en plus nous restons souvent en short et en tongs, cadrons haut !

Dernier tip. J’ai collé deux bandes phosphorescentes de part et d’autre de l’objectif de ma caméra pour mieux signaler, le cas échéant, qu’elle n’est pas recouverte.

Que « la frontière est mince entre une prudence avisée et la paranoïa » (Dean Koontz), hein ? 😂

L'auteur de cet article

Olivier Delhaye –  Didacticien - Université Aristote de Thessalonique